Ho ho ho, quel bon calembour! Parce que si, justement aujourd'hui il y a de la maille dentelle! Hu hu hu...

Allez ma vieille, maintenant tu vas enchaîner après cette introduction bien moisie, et te plains pas tu t'es auto-sabotée.

Bien... Aujourd'hui voici un T-shirt en maille ajourée façon dentelle (de chez Mondial Tissus), manches chauve souris comme au Macumba dans les années 80. Ce modèle illustre bien à quel point je progresse quant à la rigueur dans mes réalisations couturesques, car attention, maintenant je fais des parmentures et des finitions au biais bien propres. Donc dans cet esprit de respect du travail bien fait, de qualité de réalisation et de perfectionnisme de la coupe j'ai utilisé la méthode de patronnage dite "parquet tissu". En fait j'ai étalé mon tissu sur le parquet, posé dessus un pull dont j'aime bien la forme et coupé autour du pull.

Ouais, ok, j'ai tracé des pointillés au stylo en suivant les contours du pull avant de couper. C'est tout à fait académique, je pense que ce brave Christian Dior qui ne rigolait pas trop question patronnage doit encore être en train de faire des triples saltos arrière dans sa tombe à l'heure où je vous parle. 

Mais ça a marché, j'ai obtenu la forme que je voulais! Donc si on regarde de pas trop près, ça va, ça donne ceci.

o-matic

o-matic 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

o-matic 4

 

o-matic 6o-matic 2

 

 

Mais si on est un peu attentif, attention minute de l'angoisse...

Les finitions sont AFFREUSES!!!! (et je pèse mes mots)

Voyez plutôt cette magnifique couture toute en boucles et fils tirés... mmmmmhh

P1030224P1030225

 

La faute à Juki la MAC qui n'a pas DU TOUT aimé le tissu jersey, mais alors la catastrophe de l'incompétence technique. Nous étions en cours de ré-amour avec melle Juki après avoir décidé de faire un break dans notre relation pour faire le point chacune de notre côté, tenter d'y voir plus clair quant à notre avenir commun, tout ça tout ça, mais là elle abuse sévère... Si elle ne fait pas d'efforts, je crois que je vais vraiment finir par rompre et refaire ma vie avec une Brother, une Janome ou une Husqvarna (aaahhh les scandinaves...).