Ma soeur et moi sommes des femmes de lettres, ferventes défenderesses de la gastronomie françaises et d'une presse écrite de pertinence supérieure. Ainsi dès que nous sommes mises en présence l'une de l'autre, c'est avec dévotion que nous pèlerinons jusqu'au Mc Drive, afin de vérifier la qualité des frites tout en prenant connaissance des dernières avancées sur les nanotechnologies dans Closer et Gala.

La France nous dit merci.

Cependant en dépit de ces plaisirs régressifs, le temps accomplit son oeuvre outrageante et a gratifié ladite soeur d'une année supplémentaire pas plus tard que ce dimanche. Mais dame nature nous a à la bonne, nous prenons de l'âge avec grâce et élégance racée je pratique l'autopersuasion.

Alors, tiens donc, j'ai fait une BLOUSE pour Melle V.! Comme je me renouvelle dites donc! C'est là que le petit jeu intervient: Ami lecteur, sauras-tu identifier avec certitude qui est la personne qui pose sur ces photos? Abracadapois ou Melle V.? L'aspect pratique est que je peux essayer ce que je lui confectionne directement sur moi, ça fait pareil sur elle. 

 

C'est l'heure maintenant de la minute technique pour nos lectrices et lecteurs adeptes des travaux d'aiguilles  

 - Tuto: New Look n°6027, déjà utilisé pour la blouse léopard du D13 "Savane"

 - Tissu Liberty (mais est-ce vraiment un liberty?) de chez La Droguerie. Il a un nom à coucher dehors mais je vous le mets quand même, parce qu'on dirait un nom de film d'auteur britannique.... "Those were the days....." Titre à gros potentiel pour prix du jury à Cannes, Ken Loach ne l'aurait pas renié. Mais je m'égare, la couleur du tissu c'est "chardon"

 - passepoil La Droguerie aussi, là je n'ai pas son nom, je vais donc l'appeler "Kiki la picole" parce qu'il l'a bien cherché

 - pour tout renseignement complémentaire, merci de nous contacter au 08 45 45 45 45 45, prix d'un appel local 

 

P1270657

P1270659

P1270705

 

P1270703

P1270704

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne peux résister à l'envie de mettre ici des photos de mon chat, à défaut le nourrisson babillant en grenouillère Citronille. Tout le monde s'en fout, c'est un fait, mais admirez ce pelage rutilant, cet oeil vif toujours sur le qui-vive, ce prédateur dont les muscles saillants sont en permanence en attente d'un assaut mortel, hommage impétueux au grand cycle de la vie... Quel beauté que ce grand fauve en liberté! exclusivement nourri à la croquette pour chats difficiles et à la pâtée avec des bouchées en gelée parce que les autres c'est pas bon et on oublie les sous marques, le fauve est une grosse bourgeoise 

P1270666

P1270668

 

 

 

P1270672