Abracadapois

19 février 2014

Cow-boy patriotique

Yiiihaaaa!

C'est le cri du cow-boy à l'anglaise au fond des bois... 

A l'anglaise, c'est le thème du mois de février chez JRAM, et ça tombe hyper bien car j'ai justement profité des soldes pour investir chez Toto. Et dans mon panier, j'en ai mis, des carreaux! Du carreau un peu western pour celui-ci, mais on peut tout aussi bien y voir aussi du carreau écossais, c'est à dire du tartan comme on dit chez Grazia et chez Anna Wintour. Et après tout, l'Union Jack aussi est bleu-blanc-rouge... 

Le patron de ce modèle n'est pas du tout anglais quant à lui, puisqu'il s'agit de la blouse L de ce livre japonais nommé "Exclusivement féminin":

Avec sur les photos une jeune dame qui se tient toute voutée, l'air craintif, et qui ne voit pas d'objection à porter une parka militaire avec une jupe à volants et des chaussettes dans ses sandales. Le stylisme de cet ouvrage me laisse donc dubitative, mais pas la blouse L que je trouve formidable.

Je l'ai réalisée avec quelques modifs, à commencer par la longueur puisque j'ai ajouté une petite dizaine de cm en bas, et presque pareil aux manches.

J'ai également modifié la forme, qui était plutôt droite, en ligne tout à fait trapèze, comme vous pourrez le voir sur la première photo, tout simplement parce que je trouve cela plus joli en terme de tomber. Je n'ai pas fait de doublure, mais une parementure pour le haut du devant et du dos, afin d'avoir de jolies nouettes assez épaisses. D'ailleurs c'est incroyable, depuis la Sureau, la parementure est mon amie! Je n'aurais jamais cru qu'un jour je CHOISIRAIS de créer une parementure moi même... Avant, au jeu du "tu préfères", si on m'avait proposé "tu préfères vivre avec une belette acariâtre greffée à ton coude ou tu préfères poser une parementure", ben j'aurais choisi la belette... 

Passons...

Dernière modif, je n'ai pas évasé le bas des manches (toujours rapport à mon petit coupon), donc je ne les ai pas resserrées non plus, et je les aime bien comme ça. Inutile de chercher un quelconque raccord entre les carreaux sur les coutures côté, je n'ai même pas tenté d'en faire un, j'étais déjà bien contente de pouvoir caser des manches longues sur mon coupon. J'ai tout de même veillé à centrer les motifs sur le devant et le dos, c'est déjà pas mal! (et ça aurait été bien moche sinon, je pense!)

C'est parti pour le défilé! 

 

blog2 blog1

blog3 blog4

 

 

blog5

 

Tissu from Toto

Patron Blouse L du livre "Exclusivement féminin"

Broche from Barcelone offerte par ma copine Alice, avec un motif écailles de poisson que j'adore, c'est ma marotte du moment, teaser total look écailles pour bientôt!

 

NDRL: ce qui est bien lorsqu'on se prend soi même en photo, c'est que le cadre est en plongée, c'est extrêmement flatteur pour la silhouette. Par exemple, sur certaines photos je ne suis pas loin de ne pas avoir de jambes du tout.

NDLR2: Pas de lapin aujourd'hui! il est au congélateur J'ai été tellement rapide et efficace lors de la découpe du tissu que la pauvrette n'a même pas eu le temps de venir se vautrer dessus. 

NDLR3: Qui a mis toute cette poussière sur mon miroir??? C'est inadmissible!

 

Bonne journée!

(((

Posté par Abracadapois à 16:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


12 février 2014

Un lundi...

... dans mon lit! Ou presque! Les virus de l'hiver à force d'assaillir sans relâche mes petits patients ont finalement eu raison de moi. Alors que pas plus tard que la semaine dernière je fanfaronnais en disant à ma partner de travail que ça faisait bien longtemps que je n'avais pas été malade au point de ne pas aller bosser... C'est chose faite, lundi je suis restée sur mon canapé, après avoir eu l'impression que j'allais rendre l'âme dans la nuit de dimanche à lundi (j'exagère à peine! La nuit, les idées et les chats sont parfois tous les deux gris et un tout petit peu irrationnels aussi!)

Entre deux siestes et deux tisanes, j'en ai donc bravement profité pour photographier cette petite robe vraiment toute simple, et qui a été créée pour l'être! Je ne voulais pas de zip, pas de boutons, pas trop d'ajustement, une forme un peu loose qui s'enfile par la tête et zou! Une robe à la cool, comme ce tissu très fluide, tout doux et hyper agréable, acheté au petit bonheur chez Mondial Tissus.

L'imprimé a un rendu un peu rétro, dans des teintes hivernales que j'affectionne particulièrement. Le patron est usé jusqu'à la corde puisque je l'ai déjà utilisé pour la blouse médiévale, la veste à pois, ainsi que pour un petit haut d'été et une robe pour Melle V. que je n'ai jamais publiés ici, allez savoir pourquoi! (la procrastination pathologique peut être? hum hum...)

J'ai repris l'encolure qui était trop large en ajoutant plusieurs pinces, au milieu, sur les côtés, un peu partout en fait (en symétrie quand même, j'ai fait un peu attention!), sinon la robe me tombait complètement des épaules, directement en petit tas par terre! Or j'aime bien l'allure loose mais me retrouver en collants dans la rue, non non non, tout de même restons sérieux. Pour la finition, c'est du zéro prise de tête, juste un petit passepoil en satin noir pour souligner l'encolure, un élastique fin aux bas des manches, et c'est tout. 

Sur les photos je porte un bracelet manchette réalisé il y a déjà fort longtemps par *Clm*, j'avais gagné un concours chez elle et je n'avais jamais montré ce très joli cadeau! C'est chose faite, allez lui rendre visite, en ce moment il y a de la layette dans l'air chez elle, comme un peu partout sur la blogo... Plein de bébés pour 2014, enfin une épidémie sympa!

 

 

 

Blog 1 blog4

blog5 blog6

blog3 blog2

Patron Burda Fashionline N°513

Tissu en viscose Mondial Tissu, validé par l'assistante poilue

Collier oiseau Shlomit Ofir

Bracelet manchette by *Clm*

 

La couleur réelle est plutôt celle de la photo en bas à gauche. Il faut dire que lundi le ciel lyonnais était particulièrement maussade, je n'étais donc pas tellement frustrée de ne pas pouvoir mettre le nez dehors!

 

Belle journée à tous!

ttt

 

 

 

Posté par Abracadapois à 10:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2014

Camouflage

 

Car c'est désormais une réalité, je suis assortie à mes rideaux de cuisine.

J'avais acheté un très grand coupon de coton à rayures blanches et grises, initialement destiné à recouvrir le coussin d'assise du meuble à chaussures de mon entrée. Finalement il s'est avéré que le gris du tissu n'était pas du tout dans la même tonalité que le gris du meuble, puis au final je ne m'en suis jamais servi, de ce meuble à chaussures (Tiens ça me rappelle "on s'en est jamais servi de la caravane"...Et là c'est un moment de solitude car seules les personne nées dans les années 80 peuvent EVENTUELLEMENT comprendre l'origine de cette référence cinématographique, et je dis bien éventuellement! Les paris sont ouverts, surprenez moi...).  Donc j'avais 3 mètres de coton à rayures sur les bras, car c'était un très grand coussin d'assise.

Alors je me suis cousu des rideaux de cuisine, qui ont enfin remplacé les immondes stores en plastique jaunis par le temps et le gras de cuisson, laissés en place par les précédents locataires, et qui m'inspiraient un mélange de dégoût et de honte à chaque fois que j'offrais le café à quelque visiteur de passage. Cela ne pouvait plus durer. 

J'ai donc terminé mon coupon, ou devrais-je dire ma grand voile, en le transformant en la charmante robe Sureau, de chez Deer and Doe. J'avais particulièrement aimé la version de Mathilde, mais également celle d'AmélieEt surtout, surtout, j'en avais marre des patrons japonais. Parce que voyez-vous, je ne suis pas exactement faite comme une japonaise, ma silhouette tend plus vers le côté méridionnal de la famille, ce qui me convient tout à fait mais qui me posait de sacrés problèmes d'ajustement.

Donc Deer and Doe! 

Coudre cette robe a été un mélange de bonheur et de difficulté, mais c'est la note positive qui prédomine au final. Bonheur car le patron est bien fait, tout tombe nickel à la coupe, et j'ai même réussi à poser la parmenture avec une facilité déconcertante moi qui déteste ça d'habitude! Donc j'en conclue que cette difficulté de venait probablement pas que de moi, c'est bien ça m'a flatté l'ego! 

Là où ça a été plus compliqué, c'est que j'ai choisi une taille trop grande, donc j'ai du TOUT reprendre après la découpe. Je me suis fiée au tableau des tailles, ce qui donnait une taille au dessus de ma taille du commerce, et en fait j'aurais du prendre l'autre. Au final, après moult bidouilles pour l'ajuster convenablement cette robe a un défaut, mais je ne vous dis pas lequel peut être que vous ne le verrez pas!

J'ai ajouté un passant à l'arrière pour pouvoir maintenir une fine ceinture, je la trouve plus jolie avec ce détail. J'ai fait des manches courtes aussi et je n'ai pas mis de boutons à la patte de boutonnage. Avec les rayures et la ceinture je trouvais ça déjà assez chargé. Et j'ai ajouté une doublure en voile de coton blanc, pour éviter la transparence.

Au final, je l'aime bien cette Sureau mais si je la refais (ce qui est problable) je modifierai la forme de l'encolure. Définitivement je me préfère avec une encolure ronde plutôt qu'en V, et je trouve celle-ci un peu olé olé pour aller bosser.

P1040691  P1040690  P1040668

P1040680 P1040669 2

P1040682P1040683P1040684

P1040689 P1040667

 

Oui, je sais... Quand je commence à mettre des photos, je ne sais plus m'arrêter!

 

Bon week-end

===

 

 Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Posté par Abracadapois à 21:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »